Quelle protection literie pour un asthmatique ?

Quelle protection literie pour un asthmatique ?

L’asthme touche un grand nombre de personnes en France. Cette maladie respiratoire chronique se manifeste par des crises, des toux et des gênes plus ou moins importantes. Même s’il est difficile de guérir de l’asthme, il est parfaitement possible de le contrôler afin de profiter d’une bonne qualité de vie, et la prévention de l’asthme passe avant tout par l’hygiène de la chambre. Alors, comment limiter les manifestations allergiques et les crises d’asthme ? Quelle protection literie choisir pour un asthmatique ? On fait le point dans cet article. 

L’asthme : qu’est-ce que c’est ? 

L’asthme est une maladie chronique qui se caractérise par une inflammation des voies respiratoires. Elle se traduit par une difficulté à respirer, un essoufflement, ou encore une sensation d’oppression dans la poitrine. L’asthme se caractérise également par des crises entrecoupées de périodes où la personne parvient à respirer normalement. Pour d’autres sujets, la gêne respiratoire est au contraire quotidienne. 

 

Les causes de l’asthme sont diverses. Il existe des facteurs de risques génétiques, mais également des origines allergiques, et les facteurs tels que les allergènes d’acariens, par exemple, suffisent à aggraver la gêne ou à déclencher une crise. 

Asthme et acariens

Si vous êtes asthmatique, vous savez sûrement que la présence des acariens au sein de votre logement n’est pas de bon augure pour votre état de santé. En effet, ces nuisibles qui raffolent des matelas et de la literie en général sont capables de déclencher de véritables crises d’asthme. Ce sont leur corps et leurs matières fécales qui sont allergisants. Ces particules se mettent en suspension dans l’air pour pénétrer facilement les voies respiratoires. Et elles sont tenaces ces petites bestioles ! Grâce aux squames de peau que nous perdons la nuit, mais aussi aux poils d’animaux et à la présence de moisissures, elles ont de quoi se nourrir, profiter de la vie et se reproduire à vive allure. Présents toute l’année, les acariens aiment particulièrement les saisons tempérées et humides. Le printemps et l’automne sont donc leurs saisons favorites. 

L’importance de la protection de literie en cas d’asthme 

Pour lutter contre les acariens, l’hygiène du couchage est indispensable, mais saviez-vous qu’il existe également des protections literie adaptées ? Les housses et les protège-matelas anti-acariens et antibactériens sont hermétiques aux allergènes et leur efficacité a été scientifiquement prouvée. D’ailleurs, leur utilisation est vivement recommandée par les pneumologues et les allergologues. Alors, pour préserver votre matelas de ces petites bêtes nuisibles, n’oubliez pas de l'envelopper dans une housse. Nous proposons la housse intégrale anti-punaises de lit. Facile à installer, elle recouvre entièrement le matelas et constitue une véritable barrière contre les punaises et les acariens… et tout ça sans aucun traitement chimique. De la même manière, notre housse de matelas intégrale anti-acariens est également efficace contre les nuisibles et les moisissures. Proposée en différentes dimensions, elle épouse les matelas, leur redonne un second souffle, tout en les préservant des acariens, des bactéries et des moisissures. Enfin, si vous êtes adepte de la douceur du coton, vous apprécierez également notre alèse 100 % coton anti-acariens, antibactérien et anti-moisissures. Un véritable bouclier contre les allergènes et leurs effets néfastes. N’hésitez pas à prendre soin de votre couchage. C’est le lieu de prédilection des acariens. Alors, mettez tout en œuvre pour limiter leur présence et leur prolifération, car oui, ils s’installent partout, même au sein des oreillers. C’est pourquoi nous avons mis au point nos oreillers anti-acariens : un lot de deux oreillers parfaits pour les personnes allergiques et les asthmatiques. Ils possèdent un traitement robuste contre les acariens qui agit également contre les bactéries et les moisissures.   

Comment lutter contre les acariens ? 

Vous l’aurez compris, la présence des acariens est néfaste pour les personnes asthmatiques. Alors, à moins de vivre en montagne à plus de 1 200 mètres d'altitude, vous allez devoir prendre des mesures pour lutter contre les acariens et préserver votre qualité de vie. 

Adopter une hygiène domestique stricte

Si vous voulez déclarer la guerre aux acariens, il va falloir mettre le paquet sur l’hygiène de votre logement, en particulier celle de votre chambre. Prêt à lancer les hostilités ? 

  • Tout d’abord, veillez à aérer votre chambre et votre lit tous les matins. Ouvrez les fenêtres au moins 15 minutes chaque jour afin de renouveler l’air, et surtout, ne refaites pas votre lit tout de suite. Laissez-le respirer ! 
  • Changez vos draps chaque semaine, et n’oubliez pas de les laver à une température appropriée pour lutter efficacement contre les acariens
  • Passez l'aspirateur régulièrement au sein de votre chambre, et n’oubliez pas de retirer les poussières sur les meubles à l’aide d’un chiffon humide. 
  • Évitez autant que possible les nids à poussière à savoir les rideaux, les tapis, la moquette, mais aussi les livres et les bibliothèques ouvertes. Si vous avez des enfants, limitez au maximum la présence de peluches au sein du couchage. Si votre enfant s’y oppose fermement, alors lavez ses doudous régulièrement, c’est-à-dire tous les trimestres environ. La veille du lavage, enfermez ses peluches dans un sac plastique hermétique que vous placerez au congélateur afin de tuer les acariens. C’est 100 % efficace ! 
  • Lavez régulièrement les couettes, oreillers et traversins à 60° C minimum. En effet, les acariens meurent à 56°C. Le lavage à 60° C leur sera donc fatal. 

Veiller à la température de la chambre 

Comme indiqué précédemment, les acariens aiment l’humidité. Alors, pour leur déplaire, tentez de conserver une température aux alentours de 19°C dans la chambre et une humidité entre 50 et 60 %. Les acariens n'apprécieront pas, et vous dormirez d’autant mieux puisqu'une température trop élevée n’est pas favorable à un sommeil de qualité. 

Vous pouvez également allumer un peu le chauffage dès les premiers froids afin d’éviter qu’un air trop humide ne s’installe au sein de la chambre à coucher. 

Les acariens sont un véritable fléau, d’autant plus lorsque l’on est sujet à l’asthme. Ils deviennent alors l’ennemi numéro un à abattre. Alors, n’hésitez pas à suivre ces différents conseils et à choisir une protection de literie adaptée aux asthmatiques. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un meilleur sommeil et d’une meilleure qualité de vie. 

 

Partager l'article'

Commenter l'article

Nom *
E-mail *
Commentaire *
Clé de sécurité (captcha) *