Le yoga, l’allié de votre sommeil

Le yoga, l’allié de votre sommeil

Sommeil et yoga



Pour trouver le sommeil, vous pensez avoir déjà tout essayé. Une petite tisane avant de vous coucher, un dîner léger, pas d’écran une heure avant de fermer les yeux, lire un livre peu passionnant,... vous vous êtes même surpris à compter jusqu’à 500 moutons dans un troupeau ! Mais rien n’y fait, votre esprit est toujours bien éveillé. Pas de panique, passez une nuit courte n’aura pas de réel incidence sur vos capacités, mais cela peut devenir problématique lorsque les troubles deviennent récurrents. Alors comment éviter que ces insomnies s’installent, comment améliorer la qualité du sommeil ? Le secret réside peut-être à préparer le corps et l’esprit à aller se coucher. Pratiquer quelques minutes de yoga peut être une bonne solution pour dormir facilement et sereinement. Voici quelques méthodes pour la bonne pratique du yoga avant de se mettre au lit. 


Sommaire : 

1/ Pour bien dormir il faut se préparer.

2/ Qu’est ce que le yoga ?

3/ Les bienfaits du yoga.

4/ Pour qui est fait le yoga ?

5/ Le yoga en pratique.


Pour bien dormir il faut se préparer.

Chaque nuit le corps à besoin de se reposer pour récupérer. Si une moyenne de huit heures de sommeil par nuit convient à la majorité, la quantité n’est pas la seule condition d’un sommeil réparateur. La qualité a également une grande importance. Pour que le sommeil soit pleinement régénérateur, il est donc nécessaire de s’assurer de dormir suffisamment ET dans de bonnes conditions

Pour cela chasser le stress, l’inquiétude et éviter tout ce qui stimule l’esprit avant de se coucher est une condition de base. Il s’agit en effet, d’un des premiers facteurs agissant négativement sur la qualité du sommeil : une insomnie est souvent la résultante d’un évènement important à venir ou d’une journée stressante vécue. 

A terme le manque de sommeil peut avoir des conséquences sur la santé. En effet, sans pouvoir faire le plein d’énergie, le corps va devoir lutter pour puiser les ressources nécessaires à son fonctionnement, affaiblissant alors l’organisme et le système immunitaire. Le métabolisme est alors exposé à de nombreux troubles potentiels, provoquant des problèmes de santé, un risque accru d’accidents du fait d’une baisse de la vigilance, un manque de motivation, une irritabilité,...

Afin d’assurer la qualité du sommeil, il peut donc être bénéfique de créer une sorte de rituel d’avant le coucher, dans le but d’apaiser le corps et l’esprit. Quelques exercices de yoga permettant de se reconnecter avec soi-même, peuvent favorablement agir sur la qualité de l’endormissement. 

Qu’est ce que le yoga ? 

Le mot yoga est un dérivé du mot sanskrit “jug”, lequel signifie unir. Cette discipline datant de l’Antiquité, a été créée en Inde dans le but d’unir l’esprit avec le corps afin de recouvrer davantage de sérénité et de bonheur. Le chemin employé est celui de la méditation et de la maîtrise de sa propre respiration. La respiration est le maître-mot de cette pratique de relaxation. Apprendre à respirer permet de se concentrer sur les sensations de son corps et laisser à l’esprit la place pour méditer. 

Il existe différentes techniques de yoga, selon la quête de chacune et de chacun. Celles qui favorisent le sommeil sont aisément praticables, y compris pour les novices. En en suivant les recommandations, l’action positive sur le bien-être général est immédiate.

En pratiquant le yoga du sommeil correctement, on accède à un état de détente dite profonde, qui agit sur le physique comme sur le psychique, qui permet de contrôler mental et émotions en se plongeant dans un état profond de relaxation. Ce type d’exercice est connu sous le nom de yoga nidra. Nidra est le mot sanscrit qui signifie sommeil. Pas le sommeil en tant que tel, mais un état à mi-chemin de l’endormissement et de l’éveil de la conscience. Le travail consiste à ramener la conscience le plus proche possible du subconscient, afin de libérer les tensions accumulées par l’esprit et par le corps.

En plus de favoriser un bon sommeil, la pratique de ces exercices est en elle-même une source régénératrice. Pratiquer 45 minutes de yoga nidra serait aussi relaxant que deux heures de sommeil.

Les bienfaits du yoga.

Détente ultime.

Le yoga est une pratique de l’esprit doublé d’une relaxation physique. Le principe est simple, celui d’aider à prendre conscience des diverses tensions souvent enfouies au plus profond de soi. En prendre conscience est l’étape préliminaire avant pour pouvoir s’en débarrasser et se détendre. 

Stress géré et émotions contrôlées.

Le besoin de contrôle sur soi de chacune et de chacun est un réflexe naturel. Dès lors que ce contrôle n’est pas possible pour diverses raisons, l’angoisse s’installe et les mauvaises émotions prennent le dessus. Ne pas pouvoir contrôler ses propres insomnies participe de ce stress, lequel entraîne par ricochets d’autres effets négatifs, faisant alors entrer l’insomniaque dans une spirale négative qui se révèle rapidement infernale. Pratiquer le yoga amène à centrer son attention, à lâcher prise en mettant de côté toute source de stress polluant l’esprit. 

Sommeil réparateur.

En atteignant un état de profonde détente, l’esprit et le corps apaisés, il est alors naturel d’accepter le moment du sommeil. Celui-ci n’est plus une source de stress, mais découle de la logique même du processus, puisque les exercices de yoga nidra ont déjà préparé le terrain en plongeant le sujet dans un demi-sommeil. 

Pour qui est fait le yoga ? 

Certains demeurent sceptiques face aux bienfaits du yoga. Ils sont ainsi persuadés que cela n’est pas fait pour eux, qu’ils sont capables de surmonter leurs émotions par leur simple volonté, que respirer différemment ne va pas les aider et qu’ils ont d’autres chats à fouetter. Mais ils ont tort ! La meilleure manière pour eux de s’en persuader, serait de tester la pratique. Face à ses multiples bienfaits, essayer le yoga, c’est assurément l’adopter. Le yoga est une pratique accessible à tous. Il est toutefois recommandé de demander préalablement conseil à son médecin traitant, dans la mesure où ce dernier peut conseiller son patient de manière plus personnalisée. Un diagnostic de fond peut en effet, aider à identifier les causes d’un sommeil non réparateur et ainsi orienter vers une technique de yoga adaptée aux besoins. 

Que ce soit pour éliminer les tensions musculaires, pour détendre le dos, lâcher prise, chasser les idées négatives ou tout simplement bien se préparer au sommeil, il existe plusieurs méthodes de yoga bienfaitrices.

Le yoga en pratique.

Concernant les troubles du sommeil, deux méthodes de yoga sont préconisées.

  • Le yoga nidra : Le yoga nidra se focalise sur la respiration, dans le but d’atteindre un état optimal de relaxation, une sorte de demi-sommeil, sans toutefois endormir afin que le sujet puisse rester focalisé sur la pratique des exercices. 

  • Le hatha yoga : Cette forme de yoga se base sur la pratique de certaines postures favorisant l’endormissement. Même si cette technique est accessible à tous, quelques exercices demandent un certain entraînement. Pour favoriser le sommeil par exemple, la posture de la pince, du cadavre ou celle de la chandelle sont recommandées. De nombreuses vidéos visibles sur internet expliquent en détail quelles sont les positions à adopter selon le niveau et les objectifs de chacune et de chacun. 

Nous nous concentrons ici sur la pratique du yoga nidra, dont la technique ne requiert pas d’efforts physiques


On commence la séance en s’allongeant sur le sol, dans une position décontractée et confortable. Le dos est bien droit, les muscles relâchés, on se détend. La respiration doit être lente et régulière, sans chercher à en modifier le rythme, laisser s’installer naturellement l’état de tranquillité. L’idée est de se concentrer ensuite et uniquement sur les différentes parties du corps. Il faut se concentrer sur les sensations des mains, des chevilles, des mollets, de chaque orteil. Une fois le corps détendu, l’esprit peut se focaliser sur des pensées agréables. Cela peut-être par exemple, un moment que l’on aime revivre, un lieu où l’on se sent bien, un loisir que l’on aimerait pratiquer,... L’imagination peut aller jusqu’à se focaliser sur des senteurs, des saveurs ou des sensations agréables.


Enfin, formuler un but à atteindre. Celui-ci doit évidemment être positif. Une épreuve examinatoire qui s’annonce doit par exemple être perçue sous l’angle du succès certain et non de l’échec possible. L’optimisme et la positivité doivent guider et dominer la pensée.


Il est alors temps de sortir de l’état de conscience acquis durant la séance de yoga. Doucement, en bougeant lentement chaque partie du corps, une après l’autre, puis ouvrir les yeux délicatement, pour pouvoir ensuite les refermer dans son lit, prélude à un sommeil de qualité et réparateur. 

Tout cela doit être combiné à un bon rythme de sommeil ainsi qu'une literie irréprochable, que ce soit oreillerscouette ou surmatelas, éléments qui sont indispensables pour une nuit de qualité. 

Partager l'article

Commenter l'article

Nom *
E-mail *
Commentaire *
Clé de sécurité (captcha) *