Bien-être intérieur - Le sommeil et les rêves

Bien-être intérieur - Le sommeil et les rêves

Sommeil et rêves : pourquoi rêvons-nous ?


Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir et une partie significative de ce temps de sommeil à rêver. Les rêves peuvent être divertissants, dérangeants ou parfois carrément bizarres. Nous rêvons tous, même si nous ne nous en souvenons pas toujours le lendemain. Que sont les rêves ? Ont-ils une signification particulière ? Pourquoi rêvons-nous ? Est-ce que nos rêves durent toute la nuit ? Autant de questions auxquelles vous rêvez qu'on réponde, n'est-ce pas ? Voici notre dossier spécial rêveurs pour Sweet night ...


Que sont les rêves ?


Rêver est l'un des phénomènes le plus intrigant et fascinant du cerveau. 

Les rêves sont une suite d'images et de représentations mentales, organisées ou non, qui sont créées par notre esprit durant la nuit. Ces images peuvent s'assortir de sons, et même de sensations. C'est pour cette raison que l'on peut surprendre quelqu'un qui rêve à se manifester physiquement : bruits, mouvements, paroles… Lorsque nous rêvons, nous avons la sensation de véritablement vivre notre rêve. Qui ne s'est jamais réveillé angoissé, persuadé d'avoir assisté au terrible accident qui s'est déroulé dans son rêve ? Ou encore, qui n'a jamais eu envie de prolonger la douce sensation d'un rêve en maudissant le réveil qui sonne ? Les rêves racontent parfois une véritable histoire avec un début et une fin, des personnages et une intrigue. Certains n'ont ni queue ni tête et peuvent sembler confus et irrationnels. 

Ce qui est sûr, c'est que les rêves emmènent les dormeurs dans un monde totalement différent et provoquent toutes sortes d'émotions. De la peur à la tristesse, en passant par une profonde joie ou encore, une colère non feinte.


Les êtres humains ne sont pas les seuls à rêver. Les rêves sont une activité cérébrale nocturne commune à de nombreuses espèces animales. 

Bien entendu, nous sommes les seuls à pouvoir raconter nos rêves (quand nous nous en souvenons !) et donc les seuls à pouvoir affirmer que nous rêvons en images. Pour autant, il nous est difficile de raconter un rêve en détails. On parle plutôt de souvenirs de rêves. Parfois très précis, ces souvenirs restent un moment dans notre mémoire et nous marquent profondément. Parfois beaucoup plus diffus, certains souvenirs de rêves disparaissent quasiment aussitôt le jour levé.

Les rêves ont une durée variable qui se situe entre 5 et 20 minutes.


Quand rêve t'on ? 


Les rêves peuvent survenir n'importe quand pendant le sommeil. Mais la plupart des rêves surviennent pendant le sommeil paradoxal (ou sommeil REM pour "Rapid Eye Movement "), au moment où le cerveau est le plus actif. 

À raison de 15 à 20 minutes de sommeil paradoxal par cycle et de 4 à 6 cycles de sommeil par nuit, on peut en conclure qu'une personne rêve en moyenne 1 h 40 chaque nuit. Mises bout à bout, ces heures de rêves représentent environ 5 années de la vie d'un individu ayant atteint les 60 ans.


La phase de sommeil paradoxal clôture toujours un cycle. Nous rêvons donc à chaque fin de cycle de sommeil avant de replonger dans un nouvel enchaînement ou alors de nous réveiller. 

Si le dernier cycle débouche sur le réveil définitif, en général le matin, il est possible de se souvenir de son dernier rêve. Certaines personnes notent leurs rêves dans un petit carnet posé sur leur table de nuit pour ne pas les oublier. Ils y reviennent plus tard pour tenter de les comprendre et de les analyser. 


Pour en savoir plus sur les différentes phases du sommeil et notamment sur le sommeil paradoxal, véritable berceau de nos rêves, lisez notre article " Tout savoir sur les cycles du sommeil ".


Pourquoi rêve-t-on ?


Il y a beaucoup de théories sur la source de nos rêves et sur ce qui pousse le cerveau à rêver. Aucune n'a jamais été scientifiquement prouvée. On ignore d'où proviennent les rêves dans le cerveau. S'il existe une seule origine ou si plusieurs parties du cerveau sont impliquées.

On ne sait pas non plus si les rêves sont plus destinés à l'esprit ou au corps. 


Les recherches actuelles suggèrent que les rêves ne servent aucun but biologique en particulier et qu'ils ne résultent pas de modèles prédéfinis du cerveau. Il s'agirait simplement d'une forme de " pensée du sommeil " pendant laquelle un réseau très organisé de structures cérébrales continuent de fonctionner de la même manière que pendant la journée.


D'autres pensent, au contraire, que les rêves servent à traiter tous les évènements et les émotions emmagasinés durant la journée. 

Pour certains experts, les rêves servent à : 

  • nous aider à résoudre des problèmes dans notre vie ;

  • mémoriser nos souvenirs ;

  • traiter et évacuer nos émotions. Par exemple, on se couche avec une pensée troublante et on se réveille parfois avec une solution ou un sentiment de soulagement. La synthèse faite pendant un rêve la nuit peut nous aider à faire face à une situation compliquée. 

Sigmund Freud, quant à lui, croyait que les rêves étaient une fenêtre sur notre subconscient. Il pensait que rêver était un moyen pour les gens de satisfaire des pulsions et des désirs enfouis au fond d'eux et qui paraissaient inacceptables pour la société. Nos rêves seraient donc le révélateur de nos réflexions, nos motivations, nos désirs inconscients et également de nos parts d'ombre.


Toutes ces théories sont peut-être valables. Personne n'a su percer, pour le moment, le véritable mystère des rêves.


Que signifient nos rêves ?


En parlant de mystère, il y en a un qui reste entier. Nos rêves ont-ils une signification ? Peuvent-ils être interprétés ?


Avant de se poser la question de ce qu'ils signifient, voici quelques faits intéressants à propos des rêves :

  • tout le monde rêve, sans exception ;

  • on oublie 90 % de nos rêves ;

  • on ne rêve que de choses que l'on a vu, entendu ou expérimenté ;

  • on ne rêve pas quand on ronfle ;

  • environ 30 % de la population a déjà fait un rêve prémonitoire.


Depuis la nuit des temps, l'homme tente de comprendre la signification des rêves. Des légendes populaires aux traditions folkloriques, les rêves et les cauchemars ont toujours provoqué des sentiments ambivalents et ont été sujets à interprétation. Parler avec un ancêtre, décoder un message, se voir reprocher en songes quelque chose qu'une personne n'ose pas nous dire ou encore détecter une menace ou un grand changement dans notre vie… Les rêves peuvent à la fois tout et rien dire.


Voici le top 5 des rêves les plus fréquents et leur interprétation :


1- Rêver de perdre ses dents peut signifier la peur de perdre quelque chose d'important ou de faire face à une transition difficile.

2- Rêver de bébé peut signifier une envie de maternité ou au contraire de retourner en enfance pour être protégé.

3- Rêver de chat, c'est rêver de liberté, mais cela peut également renvoyer à une situation imprévisible, donc angoissante.

4- Rien de plus désagréable que de rêver d'araignée et de se réveiller en sursaut. Un rêve d'araignée peut avoir plusieurs significations, mais est avant tout signe de changement.

5- Rêver de la mort a des apparences tristes mais trompeuses. La mort signifie que le rêveur a besoin de couper avec un comportement néfaste ou des personnes toxiques pour lui. C'est plutôt le signe d'un renouveau et cela doit être interprété comme une prise de conscience.


Les interprétations des rêves sont multiples et varient d'une culture à l'autre. D'un point de vue purement pragmatique, les rêves n'auraient aucune signification particulière et ne seraient liés qu'à une cause environnementale. La température de la chambre, le bruit autour, le processus de digestion... 

Certains seront donc tentés de trouver un sens psychique, voire ésotérique à leurs rêves quand d'autres chercheront des causes physiologiques et beaucoup plus terre-à-terre.


Les rêves ont-ils une incidence sur notre santé ?


Comme pour le sommeil ou une bonne alimentation, des études ont démontré l'importance des rêves sur notre santé et notre bien-être psychique. 

Les individus qui sont privés de rêves, c'est-à-dire réveillés systématiquement durant leur phase de sommeil paradoxal, souffrent plus facilement des troubles suivants :

  • augmentation de la tension artérielle ; 

  • trouble de l'anxiété ;

  • dépression ;

  • troubles de la concentration ;

  • manque de coordination des gestes et difficultés motrices ;

  • prise de poids ;

  • tendance aux hallucinations.


Ces troubles ressemblent à ceux que pourraient montrer des individus privés de nuits complètes de sommeil.


Voici ce que l'on sait également des rêves et de leurs incidences sur la santé physique et mentale.


  • Les rêves reflètent la réalité. Le contenu des rêves est souvent lié à ce qui s'est passé dans la journée. Vivre dans un état de stress permanent peut affecter la qualité des rêves et donc plus globalement, du sommeil. Avoir eu une bonne nouvelle dans la journée ou avoir eu un comportement positif aide à faire de beaux rêves.

  • Les rêves effrayants, aussi appelés cauchemars s'ancrent dans le cerveau et s'y attardent jusqu'au lendemain, parfois même plus longtemps. Il n'est pas rare de se réveiller angoissé, voire de mauvaise humeur, après un cauchemar ou un rêve très stressant. Si le mauvais rêve est récurrent, il peut affecter durablement la santé psychique et provoquer des angoisses profondes.  


  • La relation entre la qualité des rêves et la qualité du sommeil ne peut être prouvée. En tout cas, on ne sait pas ce qui prévaut sur l'autre. Les bons dormeurs (ceux qui adorent dormir et/ou qui dorment bien) décrivent souvent leurs rêves comme étant agréables et joyeux. Les personnes insomniaques ou présentant des troubles importants du sommeil, tels que ronflements ou apnées du sommeil, parlent de leurs rêves de manière plus négative. Comme si cela faisait partie d'un tout et qu'ils l'associaient à leur difficulté globale à affronter la nuit. Un rêve agréable ne garantit pas une bonne nuit, comme un cauchemar fait lors d'un des cycles du sommeil ne signe pas forcément la pire des nuits.

 




Certains chercheurs affirment que les rêves n'ont aucun but ni aucune signification et qu'ils sont juste une des activités nocturne cerveau endormi. D'autres disent que les rêves sont nécessaires à la santé mentale, émotionnelle et physique


Dans les sociétés anciennes, les rêves étaient pris au sérieux et guidaient les décisions politiques et le quotidien des individus. Dans les premiers livres, y compris dans les livres saints fondateurs des religions, on retrouve également des références aux rêves.

Les philosophes, les psychanalystes, les scientifiques… Tous ont tenté de percer le mystère des rêves et de comprendre leur fonctionnement.

 

Nous aussi, chez Sweet night, nous aimons rêver. La qualité du sommeil est tellement importante pour nous que vous avons créé une gamme complète d'accessoires literie pour vous aider à faire les plus beaux des rêves.

Partager l'article

Commenter l'article

Nom *
E-mail *
Commentaire *
Clé de sécurité (captcha) *